de Vladimir Kozlov

Quand Marie-Thérèse Greschny aperçoit pour la première fois celui qui deviendra son époux, elle s'interroge : « Qu'est-ce que c'est que cet oiseau ? ». Vêtu d'un short par tous les temps et doté d'un fort accent slave, l'artiste Nicolas Greschny fait figure d'oiseau rare dans cette petite ville du Tarn. Il deviendra pourtant l'un des plus prestigieux fresquistes contemporains, nous léguant un patrimoine artistique de près de 10 000 m2... « Un film où transpire l'âme russe, la nonchalance slave et la ténacité des hommes. » LA VIE PROTESTANTE.« On est frappé par l'audace du réalisateur dans la construction du film, dans l'usage de la caméra. C'est véritablement de l'audace, car tous les réalisateurs ne seraient pas capables de se mettre, comme lui, à la place d'un personnage en quête de son destin. » PRÉSIDENT DU JURY GALINA LEONTIÉVA DU FESTIVAL RUSSIA ABROAD. « Dans le silence de son atelier, Nicolas Greschny offrait une autre intensité à nos faits et gestes. » LA DEPECHE DU MIDI

Durée : 51 minutes
Année : 2015