de Bernhard Hetzenauer

Vera Kohn, juive de langue et de culture allemande, née à Prague en 1912, a fui la Tchécoslovaquie occupée en 1939 pour l'Amérique latine où elle a commencé une nouvelle vie comme comédienne de théâtre, à Quito (Équateur). Le traumatisme de la perte de ses racines n'a cessé de l'habiter et une profonde dépression nerveuse a modifié le cours de sa vie. Cet essai documentaire raconte une série de rencontres entre un réalisateur autrichien et cette remarquable psychologue et professeur de philosophie Zen, âgée de 98 ans. Le titre du film fait référence à un rêve que Vera a fait, dans lequel elle se voyait descendre au centre de la terre. « Une plongée poignante dans la mémoire des traumatismes à travers les générations. » (soundsandcolours.com). « Utilisant toutes sortes de matériaux - vieux films de famille, photographies, images en noir et blanc et en couleur - ce documentaire est un essai sensoriel sur la nature du temps et de l'histoire. » (www.mataderomadrid.org).

Durée : 78 minutes
Année : 2020