de Pascal Guilly

Maurice Brimbal fut un touche-à-tout de génie de la première moitié du XXème siècle. Horloger, il se consacre parallèlement à son métier, à l'expression artistique de son temps. Maurice Brimbal est un initiateur de projets, un fédérateur de talents. Il crée dès 1897 un cabaret sur le modèle du Chat Noir parisien qu'il connait bien ; on y chante, récite des poèmes, joue de courtes pièces et assiste au Théâtre d'ombres... Puis il fait construire et dirige en 1920 le premier cinéma de la ville, toujours en activité aujourd’hui ! Peu satisfait de la presse culturelle, il crée alors en 1925 une revue d'art et de littérature, le Gargaillou. Il y laisse s'affirmer de jeunes écrivains et journalistes et parfois s'y exprime également.

Le film n'est pas une biographie à proprement dite. Il nous laisse découvrir Brimbal en creux, à travers ses créations et ses multiples activités.

L'homme passionné qu'il fut au sein de la cité castelroussine se révèle peu à peu. Nous le découvrons par le biais de son petit-fils, Jean Barbot la dernière personne à l'avoir réellement connu et dont le souvenir reste très présent. Plusieurs passionnés de cette époque interviennent, Jean- Louis Laubry historien, Francesca Lacour à propos du Chat Noir, Michèle Naturel lectrice du Gargaillou... Le film est une plongée dans cette époque ; la première sans témoins... Cette époque qui nous semble maintenant lointaine et diffuse derrière les lumières vacillantes du théâtre d'ombre...

Réalisateur : Pascal Guilly
Producteur : TGA Production

Durée : 30 minutes
Année : 2017